Archive(s) de août 2010

Les effets bénéfiques du jus de grenade bio

Santé RSS 2.0 Commentaires (3)

Découvrez les effets bénéfiques du jus de grenade sur :

–  Les maladies cardiovasculaires
–  L’hypertension
–  Les troubles neurologiques
–  Les cancers de la prostate, du côlon   et du sein

Depuis longtemps, la grenade est utilisée sous différentes formes en médecine traditionnelle pour traiter des maux telles les coliques et la diarrhée. Encore aujourd’hui, la communauté scientifique démontre un grand intérêt envers ce fruit, particulièrement en raison de son contenu élevé en composés antioxydants. Ainsi, plusieurs chercheurs se sont penchés sur les effets santé de la consommation de grenade et du jus qui en est extrait. Cette fiche porte sur les propriétés des parties comestibles de la grenade, soit ses graines et son jus.

Antioxydants

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. D’après les résultats d’une étude, la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants, parmi une quarantaine de fruits analysés.

Maladies cardiovasculaires

Dans plusieurs études, la consommation régulière de jus de grenade s’est avérée bénéfique pour prévenir certains facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Entre autres, une étude clinique a démontré une diminution des lésions d’athérosclérose chez des patients consommant quotidiennement 50 ml (1/4 tasse) de jus de grenade, pendant un an, comparativement à un groupe placebo. Dans le même sens, la consommation quotidienne de 240 ml (environ 1 tasse) de jus de grenade pendant trois mois, par des gens ayant déjà été atteints d’une maladie coronarienne, a amélioré la circulation sanguine dans les artères, comparativement à la consommation d’un placebo. Chez des patients diabétiques ayant un taux élevé de lipides sanguins, la consommation quotidienne de 40 g (environ 40 ml ou 3 c. à table) de jus de grenade concentré, pendant huit semaines, a engendré une diminution des taux de cholestérol total et de cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) sanguins. Les auteurs de l’étude laissent entendre que cet effet bénéfique pourrait être observé seulement chez des gens ayant un taux de cholestérol élevé, puisque la consommation de jus de grenade n’a pas eu d’effet sur les taux de cholestérol sanguins de sujets en santé. S’ajoute à cela un effet hypotenseur observé à la suite de la consommation de 50 ml (1/4 tasse) de jus de grenade pendant deux semaines, chez des sujets souffrant d’hypertension.

Cancer

D’après les résultats d’études in vitro, des extraits ou du jus de grenade pourraient retarder la progression de certains cancers, tels le cancer de la prostate, le cancer du côlon et le cancer du sein. Malgré ces résultats prometteurs, il existe encore peu d’études cliniques évaluant les effets de la grenade sur la prévention ou le traitement du cancer chez l’humain. Récemment, il a été démontré que la consommation quotidienne de 250 ml (1 tasse) de jus de grenade (pendant plusieurs mois) par des patients atteints de cancer de la prostate diminuait de façon significative la croissance des cellules cancéreuses, en plus d’augmenter la résistance des lipides à l’oxydation. Comme cette étude n’a pas de groupe témoin, les résultats obtenus doivent être interprétés avec prudence. Les antioxydants de la grenade ou de son jus pourraient être en partie responsables des effets observés sur le cancer, du moins dans le cas du cancer du côlon. De plus, l’effet bénéfique du jus de grenade sur les cellules cancéreuses semble être supérieur à celui des antioxydants pris isolément, ce qui démontre un effet synergique entre les différents composés de la grenade.

Troubles neurologiques.

Deux récentes études réalisées chez l’animal laissent entendre que le jus de grenade pourrait avoir un effet neuroprotecteur. Une première étude révèle que la consommation de jus de grenade pendant la gestation de souris permet de protéger le cerveau du foetus de lésions potentielles causées par un manque d’oxygène à la naissance. De plus, la même équipe de chercheurs a démontré des effets bénéfiques sur les comportements et les signes neurologiques liés à la maladie d’Alzheimer, à la suite de la consommation de jus de grenade chez des souris (en quantité équivalant à 500 ml par jour (2 tasses) chez l’humain). Ces résultats très préliminaires devront être validés chez l’humain et de futures études permettront de préciser les mécanismes d’action concernés.

Cliquez-Ici pour acheter du jus de Grenade

Tags: ,

Conséquences écologiques de la marée noire dans le Golfe du Mexique

Environnement RSS 2.0 Commentaire (0)

Depuis le 22 avril dernier, la plateforme Deepwater Horizon exploitée par la compagnie BP dans le Golfe du Mexique a explosé en déversant près de 40 000 barils de brut par jour. Cet accident fait partie de la plus grande catastrophe écologique jamais produite aux États-Unis.

Une catastrophe écologique sans précédent

La marée noire survenue le 22 avril dernier dans le Golfe du Mexique est aujourd’hui qualifiée de pire catastrophe écologique de l’Histoire américaine. Alors que l’Exxon Valdez avait déversé en 1989 près de 40 millions de litres de pétrole en Alaska, 800 000 litres de pétrole s’échappaient tous les jours des puis de BP et 7 millions de litres de dispersants ont été déversés à la surface et en profondeur. La marée noire près de 1 000 kilomètres de côtes ; la Louisiane a été le plus touchée avec 544 kilomètres de côtes polluées, suivent ensuite le Mississipi (180 km), la Floride (114 km) et l’Alabama (110 km). A ce jour, près d’un tiers des eaux territoriales américaines dans le Golfe du Mexique ont été interdites de pêche, ce qui représente une superficie d’environ 220 km² .

Les impacts de la marée noire sur les Bayous de la Louisiane

La Louisiane est réputée pour ses « Bayous », des écosystèmes amphibies caractérisés par une eau douce. La particularité des bayous est sa végétation qui se développe grâce aux racines à l’air libre. Espaces complexes et structurés, les bayous sont très fragiles surtout quand ils subissent des changements qui ne leur sont pas habituels. Avec la marée noire, l’écosystème connait de grandes perturbations. La faune des bayous étant très riche, les jeunes espèces y viennent pour favoriser leur croissance.

Interface entre terre et océan, les bayous jouent également un rôle essentiel dans l’alimentation des espèces comme les lamantins, les baleines, les dauphins, les crevettes sauvages ou les oiseaux. Ils sont donc les premières victimes face aux impacts de la marée noire. Ces zones humides ont également un rôle majeur dans le maintien de la biodiversité, dans la filtration d’épuration des eaux et surtout dans la protection contre les ouragans dont la saison d’ouverture a été annoncée par Le National Oceanic and Atmospheric Administration. En total, près de 400 espèces dont la plupart vivent au bord de la mer en Louisiane sont aujourd’hui en danger.

A quand un retour à l’équilibre ?

Le retour à l’équilibre sera difficile pour ces écosystèmes fragiles. Même si le processus de biodégradation est rapide, les bayous seront difficiles à nettoyer. Les scientifiques estiment que les impacts de la marée noire sur la flore et la faune dureront une décennie et que le Golfe du Mexique subira des changements radicaux de son écosystème. Les animaux commencent déjà à mourir, à l’exemple des petits qui viennent de naître. Les scientifiques ont également indiqué que près de 2 600 oiseaux, mammifères et tortues ont péri à cause des boulettes de mazout, de la couche huileuse à la surface de l’eau. Dans les refuges de faune sauvage de Pass-à-Loutre, il n’y plus d’animaux vivants, ainsi que sur les îles breton et Chandeleur. En plus de la faune et de la flore, le secteur touristique de Louisiane est également touché surtout pour les restaurateurs et les hôtels en bord de mer.

Tags: , , , ,

Solar Impulse, le premier avion solaire

Environnement RSS 2.0 Commentaire (0)

solar impulse

Fonctionnant avec de l’énergie solaire uniquement, Solar Impulse est sans doute l’avenir de l’aviation. Les détails.

Solar Impulse, l’avenir de l’aviation verte

Dans le but de concevoir un appareil écologique consommant moins d’énergie, Bertrand Piccard et André Borschberg ont mis au point le projet Solar Impulse, qui a déjà fasciné le monde entier lors de sa première présentation au public en 2003. Cet avion, pesant 1600 kg et mesurant 63,40 mètres, fonctionne grâce aux 12000 cellules photovoltaïques placées sur ses ailes. Révolutionnaire, Solar Impulse ambitionne d’assurer les mêmes fonctionnalités que les avions classique à la différence qu’il n’aura pas besoin de carburant et qu’il n’émettra par conséquent aucune pollution.

Cet avion monoplace à propulsion électrique n’est encore qu’un prototype, mais s’il est capable d’effectuer des vols avec l’énergie solaire, d’autres modèles plus performants seront fabriqués. En effet, à cause de la pollution considérable provoquée par le kérosène, la couche d’ozone se déchire progressivement, favorisant d’énormes répercussions sur la planète. Avec ce nouveau prototype, on peut espérer tout au moins réduire la quantité de carburant utilisé. Solar Impulse s’annonce écologique, car il n’utilise pas de kérosène, et économique, puisque l’énergie du soleil est gratuite.

Des résultats encourageants pour Solar Impulse

Les premiers essais sont en tout cas très prometteurs. Après un décollage réussi en décembre 2009, le solar Impulse a effectué son premier vol d’essai le 7 avril dernier sur la base militaire de Büdendorf en Suisse. Dirigé par l’allemand Markus Scherdel, l’avion s’est élevé jusqu’à 1200 m d’altitude et le vol a duré 87 minutes. Il a permis de valider que l’engin pouvait bien décoller et atterrir. Le pilote a d’ailleurs affirmé que l’avion se contrôlait très facilement.

Le deuxième essai s’est avéré également être un réel succès. La nuit du 7 juillet dernier, Solar Impulse a pu réaliser son premier vol de nuit qui a duré pas moins de 26 heures. C’est le premier appareil solaire à réussir cette prouesse ! Une petite victoire pour les concepteurs qui comptent bien faire le tour du monde avec ce bijou écologique et technologique en 2013. Comprenant 5 étapes, ce long voyage devrait démontrer toutes les capacités du prototype, surtout en cas de vol longue durée. Si ce projet aboutit, il y a des chances pour que les avions n’aient plus besoin de kérosène, une bonne nouvelle pour les compagnies d’aviation et pour l’environnement !

Tags: ,

Recette muffin à la banane bio

Recette de cuisine bio RSS 2.0 Commentaire (0)

Ingrédients:  (pour 6 muffins)

1 banane bien mure
30g de chocolat pâtissier
10g de flocons d’avoine
40g de sucre blond de canne
30g de beurre doux
1 oeuf
60g de lait
100g de farine de blé blanche T65
1 cuillère à café de poudre à lever

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.
Hacher le chocolat puis ajouter les flocons d’avoine.
Mélanger la farine avec le sucre et la poudre à lever.
Ecraser à la fourchette la banane.
Faire fondre le beurre.
Fouetter l’oeuf avec le lait puis ajouter le beurre fondu. Incorporer ensuite le mélange farine-sucre-poudre à lever. Lorsque le mélange est homogène, ajouter la banane écrasée.
Verser la préparation dans les moules et répartir le mélange chocolat haché-flocons d’avoine sur la pâte.
Cuire environ 20 minutes.
Et laisser refroidir sur une grille.

Bon appétit…