Archive(s) de novembre 2020

La semaine éco-responsable : recette DIY Démaquillant à l’eau florale de bleuet

Webecologie Cosmétique Bio RSS 2.0 Commentaire (0)

semaine-eco-responsable

Une démarche éco-responsable… faire ses cosmétiques soi-même :

  • Nous réduisons le nombre de soins utilisés en créant quelques produits ciblés et personnalisés avec peu d’ingrédients.
  • Nous nous inscrivons dans une démarche zéro déchet en refusant les produits suremballés et vendus parfois dans des contenants non recyclables. Nous pouvons réutiliser plusieurs fois les produits de base pour de futures recettes.
  • Nous sommes sûrs que nos cosmétiques ne contiennent que des produits naturels, bio, durables, non testés sur les animaux.
  • Nous apprenons à connaître les bienfaits de divers ingrédients naturels, des plantes et nous transmettons ce savoir et l’intérêt de protéger notre environnement à notre entourage.

démaquillage2

Webécologie vous propose une recette maison très simple de démaquillant à l’eau florale de bleuet. L’eau florale de Bleuet est apaisante, décongestionnante et tonifiante. Ce démaquillant est adapté à tous les types de peaux.  Il peut être également offert. Rien de plus attentionné qu’un cadeau fait maison ! Attention toutefois à tester le produit en faisant un essai sur le pli du coude pendant 24h.
 
 

Ingrédients :

bleuet2

Matériel nécessaire :

  • Un bol
  • Un mini fouet
  • Un flacon de 100 ml minimum

Une recette toute simple :

  1. Dans un bol, mélanger l’eau florale de Bleuet bio avec la glycérine végétale puis verser le tout dans le flacon.
  2. Ensuite, mélanger l’huile végétale d’abricot bio et la vitamine E naturelle, puis compléter le flacon.

C’est prêt ! Pensez à secouer le flacon avant chaque utilisation et appliquer à l’aide d’un disque à démaquiller réutilisable.
Le démaquillant à l’eau florale de bleuet se conserve 2 mois au réfrigérateur.

Avertissement : Les propriétés, indications et modes d’utilisation sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin. N’utilisez pas cette recette si vous êtes allergique à un des ingrédients.

Merci à Centifolia pour la recette !

Semaine éco-responsable : faire ses bougies soi même

Webecologie Astuce quotidienne RSS 2.0 Commentaire (0)

semaine-eco-responsable

Nous commençons cette semaine éco-responsable avec une recette de bougie à faire soi même. A offrir, pour créer une ambiance chaleureuse ou parfumer votre intérieur ? Il suffit juste de quelques ingrédients et de donner une seconde vie à des pots de confiture ou à des pots de yaourt en verre. Pour une bougie DIY simple, économique et écologique, c’est parti !

DIY Bougie

Ce qu’il vous faut :

De la cire d’abeille
Des mèches de bougie en coton
Un récipient (bocal, pot de confiture, pot de yaourt )
Des huiles essentielles si vous souhaitez la parfumer
Des colorants naturels si vous souhaitez la colorer (liste des colorants en bas d’article)
Une casserole
Une baguette ou brochette en bois

Comment faire :

Rien de plus simple, il suffit de faire fondre de la cire au bain marie et de la parfumer ou de la colorer selon vos envies puis de verser la préparation dans le récipient de votre choix dans lequel vous aurez préalablement collé une mèche en coton.

En détail :

1. Faites fondre la cire au bain-marie.

2. Ajoutez quelques gouttes du parfum de votre choix ou d’huiles essentielles. Ayez la main légère sur le mélange : quelques gouttes suffisent amplement. Il faut les choisir bio et veiller à ce qu’elles ne soient pas toxiques lorsque la bougie brûle. Vérifier systématiquement son point éclair qui doit être supérieur à 65°C afin d’éviter que votre bougie ne s’enflamme sur la totalité de sa surface. Pour faire simple vous trouverez une liste des huiles essentielles à utiliser sans risque en bas d’article.

bougie-baguette3. Prélevez un peu de cire chaude et déposez une goutte au fond d’un petit pot. Fixez-y une mèche et laissez refroidir quelques secondes. Attention à bien positionner votre mèche au centre du pot. Enroulez le haut de la mèche autour d’une baguette ou d’une brochette pour la garder centrée.

4. Remplissez le petit pot en laissant quelques millimètres de vide. Laissez complètement sécher (une heure au minimum, davantage si vous avez utilisé de grands contenants) et coupez l’excédent de mèche à l’aide d’une paire de ciseaux. Coupez bien au raz du pot, afin de pouvoir le refermer sans problème.
 
À vous de jouer à présent !
 
 
bougie-dentelle2Petite astuce, pour créer des bougies dentelles, il suffit de remplir votre moule de glace pilée avant de verser la cire. Super effet garanti !

crayon-bougieUne belle idée également, recyclez les vieux crayons de cire pour enfants devenus trop petits. Ils peuvent être fondus pour faire de la couleur dans vos bougies.
 
 
 
 
 
 
 
 

Et si vous manquez de temps ou n’êtes pas adepte du fait maison, découvrez les éditions limitées de Naó pour Noël, des bougies aux parfums festifs qui vous plongeront dans l’ambiance magique des fêtes de fin d’année. Ces bougies sont réalisées en France avec de la cire 100% végétale de colza sans OGM, du beurre de karité et des parfums naturels. Elles sont coulées dans de jolis bocaux en verre recyclables et réutilisables. La mèche en coton des bougies est garantie sans plomb. De jolis couvercles en liège préservent toutes les qualités olfactives du parfum, qu’il soit floral, fruité, boisé ou vert.
 
nao-noel
 
 
Liste des des huiles essentielles à utiliser sans risque (point éclair > 65°C) :
Amyris, Anis, Basilic tropical, Bois de guaïac, Bois de Hô, Bois de rose, Cade, Camomille allemande, Cannelier feuilles, Cannelle écorce, Cèdre de l’atlas, Cèdre de virginie, Citronnelle, Combawa, Copahu, Cyprès bleu, Estragon, Eucalyptus citronné, Gaulthérie, Géranium bourbon, Géranium Egypte, Girofle clous, Girofle feuilles, Inule odorante, Lavande aspic, Lavande fine France, Lavande vraie Bulgarie, Lavandin grosso, Lavandin super, Lemongrass, Litsée citronnée, Livèche, Manuka, Mélisse, Menthe citronnée, Menthe des champs, Menthe poivrée, Myrrhe, Myrte citronnée, Nard jatamansi, Origan vulgaire, Palmarosa, Patchouli, Petitgrain, Rosalina, Santal albal, Tea tree citronné, Vétiver, Xanthoxylum, Ylang-Ylang complet, Ylang-Ylang III

Liste des colorants naturels :
Les huiles végétales colorées
Carotte : bougie orange/ Avocat ou Calophylle : bougie verte
Les poudres de plantes colorantes (à utiliser en macération)
Curcuma : bougie jaune fluo/ Henné noir : bougie vert bleu
Le sachet de thé (couleur jaune pâle, rose ou verte selon le thé)
Agrume : bougie jaune / fruits rouges : bougie rose / thé vert : bougie verte

Laboratoire D.Plantes : l’expert en vitamine D3 sélectionné par Webécologie

Webecologie Santé RSS 2.0 Commentaire (0)

D.Plantes, le laboratoire expert en vitamine D3

logo-dplantes

Le Laboratoire D.Plantes, créé il y a 15 ans, c’est une équipe de passionnés de phytothérapie qui puise dans la nature ce qu’il y a de meilleur pour concevoir et proposer des solutions bien-être à base de plantes.

Webécologie aime :

  • son engagement via une sélection rigoureuse des meilleurs ingrédients d’origine naturelle à la source et une charte de qualité imposant une fabrication française et respectant les normes de qualité en vigueur.
  • son équipe investie et appliquée qui œuvre chaque jour pour notre bien-être durable.

La vitamine D, la « vitamine du soleil »

DPlantes_famille

Le soleil est la principale source de vitamine D mais en raison de divers facteurs, 80% de la population mondiale manque de Vitamine D. La Vitamine D3 (le cholécalciférol) notamment est l’une des principales vitamines nécessaires à notre corps. Un apport journalier optimal maintient la santé du système immunitaire et est nécessaire pour la santé des muscles et des os.

Pourquoi se supplémenter en vitamine D3* ?

  • Indispensable à la santé des os et des dents à chaque âge de la vie, la vitamine D3 permet une absorption et une utilisation normale du calcium et du phosphore et participe également, au maintien d’une dentition normale.
  • Elle limite les risques de chutes et de fractures en contribuant à l’entretien d’une fonction musculaire normale. La vitamine D3 aide à réduire le risque de chutes associé à l’instabilité posturale et à la faiblesse musculaire chez les plus de 60 ans. L’effet bénéfique est obtenu avec une consommation journalière de 20 μg (= 800 UI) de vitamine D.
  • Elle contribue au fonctionnement normal du système immunitaire. Le rôle du système immunitaire est de protéger l’organisme contre les intrus, virus, bactéries, parasites, etc.

dplantes-Schéma1

*Les compléments alimentaires sont à consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Il est conseillé de respecter les doses d’apport de référence et les précautions d’usage.

La Vitamine D3 du Laboratoire D.Plantes

La gamme Vitamines D3 du Laboratoire D.Plantes vous offre un large choix pour couvrir tous vos besoins, toute l’année et pour toute la famille :

  • deux versions selon vos préférences : l’originale issue de la lanoline et la végétale issue du lichen boréal
  • des dosages adaptés : 400 UI, 1000 UI, etc.
  • mais aussi différentes formes : formule soluble, huile, etc.

Webécologie a sélectionné pour vous…

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image ci-dessous  ⤵

D-plantes-a-ne-pas-rater

*Offre promotionnelle jusqu’au 04/12/2020 inclus

Recette DIY Crème Bonne Mine à la Rose Musquée

Webecologie Cosmétique Bio RSS 2.0 Commentaire (0)

rose-musquee-2

Il suffit de quelques ingrédients et ustensiles pour fabriquer vos cosmétiques maison sur mesure. Voici une recette de crème visage bio à réaliser vous même à base d’huile vierge de Rose musquée. Une crème lissante qui préserve la jeunesse de votre peau et réduit la formation des premières rides. Idéale pour les peaux sèches et matures.
 
 

Liste des ingrédients

rose-musquee-ustensile

Matériel nécessaire

  • 2 bols
  • un mini-fouet ou une cuillère à café
  • une éprouvette ou un bol doseur
  • Flaconnage recommandé : un pot de 50ml

Comment réaliser votre crème

1- Dans un bol, mettre l’huile végétale et la cire émulsifiante puis faire chauffer au bain marie.

2- Mettre l’eau florale ainsi que la glycérine dans un autre récipient et les faire chauffer au bain-marie.

3- Lorsque la crème est bien fondue et l’hydrolat frémissant, verser le mélange hydrolat/glycérine dans la phase huileuse en agitant vigoureusement pour former l’émulsion. Remuer de temps en temps jusqu’à complet refroidissement.

4- Ajouter les gouttes d’huiles essentielles de Bois de Rose, la vitamine E et l’extrait de pépins de pamplemousse et bien mélanger le tout.

5- Transvaser dans un pot.

Conseils d’utilisation de votre crème à la rose musquée : vaporiser sur le visage de l’eau de Rose. Appliquer matin et soir une belle noisette de cette crème en effectuant de petits mouvements circulaires de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Attention : l’extrait de pépins de pamplemousse est photo sensibilisant comme tous les extraits d’agrumes, il est donc conseillé d’éviter de l’appliquer avant une exposition au soleil.

Conservation de votre crème à la rose musquée : 2 mois maximum au réfrigérateur.

Merci à Sophie Macheteau et Centifolia pour cette recette divine !

Avant de réaliser votre recette, n’oubliez pas de lire les Conseils de précaution pour la fabrication de vos cosmétiques maison de Centifolia. Pour toute recette utilisant des huiles essentielles, veuillez lire attentivement les Conseils de précaution d’emploi des huiles essentielles de Centifolia.

AVERTISSEMENT: Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin.

Allergies N’utilisez pas cette recette si vous êtes allergique à un des ingrédients. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, assurez-vous que vous ne présentez pas de risque d’allergie aux ingrédients utilisés. Webécologie décline toute responsabilité en cas d’accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque utiliserait une recette ou pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce blog.

Les fruits et légumes locaux et de saison du mois de Novembre

Webecologie Recette de cuisine bio, Recette entrée, Recette plats RSS 2.0 Commentaire (0)

novembre-fruit-legume

Novembre est le mois pour sortir les jeux de société, planter les arbres fruitiers et nourrir les oiseaux. C’est aussi le mois des châtaignes, des savoureux veloutés au potimarron ou la confection de pâte de coing.

Velouté de potimarron au gingembreveloute-de-potimarron-au-gingembre

Ingrédients

Préparation

  1. Brosser et couper le potimarron en cubes
  2. Peler les gousses d’ail et les placer dans un faitout en rajoutant le gingembre
  3. Verser du lait de riz jusqu’à hauteur du potimarron
  4. Saler
  5. Faire cuire à petit feu pendant une vingtaine de minutes
  6. Verser dans le bol du blender et mixer finement
  7. Servir dans une assiette creuse, rajouter un filet d’huile de sésame grillé, des graines de tournesol grillées à sec dans une poêle pour donner du croustillant, un petit trait de tamari et du persil haché
  8. Servir chaud.

Nid de chou, purée de patate douce & un oeufnid-de-chou-puree-patate-douce-et-1-oeuf

Ingrédients

Pour 4 personnes

Préparation

  1. Faire cuire les œufs dans une grande casserole d’eau jusqu’à ébullition. Arrêter le feu et laisser les œufs dans l’eau bouillante pendant 3 mn. Puis faire couler de l’eau froide dans la casserole jusqu’à complet refroidissement de l’eau.
  2. Effeuiller le chou, laver les feuilles et enlever les grosses côtes centrales. Emincer finement les feuilles de choux.
  3. Emincer l’oignon en petits dés.
  4. Peler les patates douces et les couper en gros dés. Les déposer dans une cocotte à fond épais, rajouter les tomates séchées, 2 gousses d’ail entières, un peu de sel marin et verser un fond d’eau sans recouvrir les patates douces.
  5. Laisser cuire à feu doux pendant 20 à 25 mn en vérifiant la cuisson de temps en temps et en veillant à ce qu’il reste un peu d’eau dans le fond.
  6. Découper les châtaignes en petits cubes.
  7. Peler l’ail et le gingembre et les écraser avec un presse ail. Les déposer dans une poêle avec l’huile d’olive. Faire revenir quelques instants.
  8. Rajouter les oignons et les faire blondir.Lorsque les oignons sont bien fondus, rajouter les châtaignes et les faire mijoter quelques minutes en remuant sans arrêt.
  9. Verser le chou émincé et bien remuer en vous aidant de 2 cuillères en bois.
  10. Laisser cuire à feu doux pendant environ 10 mn
  11. A l’aide un mixeur plongeant, mixer les patates douces pour obtenir une purée lisse. Rectifier l’assaisonnement et rajouter la crème végétale.
  12. Ecaler les œufs.
  13. Pour le service, déposer une couche de choux aux châtaignes, la purée de patates douces par dessus et l’œuf ouvert que vous laisserez couler au sommet de la purée.
Et maintenant en cuisine… Et surtout régalez-vous !
En choisissant des fruits & légumes locaux et de saison, nous réduisons notre impact sur l’environnement.