A l’heure des régimes…

Non classé RSS 2.0 Commentaire (0)

Jamais la nourriture n’a été aussi régulièrement mise sur le devant de la scène.
Ce n’est pourtant pas les offres plus alléchantes les unes que les autres qui manquent et cela aurait  été un progrès si l’on n’avait pas oublié que seule la nourriture naturelle, non transformée et non dénaturée est capable de nous nourrir et non de nous remplir.

Avec le progrès alimentaire actuel, nous avons complètement oublié le sens du mot NOURRIR. Il est pourtant LA fonction vitale et indispensable à notre bon fonctionnement. Sans nourriture il n’y a pas de vie.
Les pathologies dites de civilisation (cancer, diabète, obésité, hyperactivité, maladies auto-immunes…) vont grandissant au même rythme que la malbouffe qui se répand considérablement. Il n’est donc pas étonnant de voir que le consommateur en paie le lourd tribut au bout de tant d’années de fausses informations. Les messages dont on nous affuble ne sont pas forcément les meilleurs et de ce fait, nous avons pris un mauvais chemin et nous nous sommes détournés de la « simplicité alimentaire ».
La composition de notre « nouvelle alimentation » n’est pas adaptée à notre physiologie. Les graisses de mauvaise qualité, le sucre blanc, les modes de cuisson inadaptés, les ingrédients de faible qualité nutritionnelle… ont considérablement augmenté.
Si bien qu’on finit par ne plus avoir qu’un seul objectif : faire un régime !
Marketing, innovation, régime d’attaque puis de croisière, peser, compter les calories, surveiller son poids, discipline, gaspillage d’argent en poudres de perlimpinpin, obtenir des points, se motiver en réunions, se punir, culpabiliser, craquer… puis consulter un psy parce que l’on a perdu toute estime de soi, autant de mots qui nous sont familiers… Voilà ce à quoi la plupart d’entre nous se voient contraints.
Au lieu de donner la vie, la nourriture devient notre pire ennemie. Nous ne sommes plus les acteurs de notre vie, mais les cobayes de l’agro-alimentaire qui nous en donne toujours plus en matière d’innovation, alors que la Nature nous offre tout ce dont nous avons besoin, le plus naturellement du monde.
Nos placards sont remplis de biscuits, bonbons, pâtes, conserves, plats cuisinés, poudres à saveurs, en gros de choses inutiles et vite préparées.

Qu’est qui est nourrissant dans tout cela ?

Préparer un repas naturel, ne prend pas plus de temps que de faire la queue assis dans notre voiture devant un fast food ou le temps d’attendre le livreur de pizzas…
Les bonnes pratiques culinaires sont simples et saines. Elles utilisent des ingrédients basiques que l’on transformera dans la cuisine et vous retrouverez le vrai goût des aliments et les nutriments dont vous avez besoin.  Elles permettent de passer un moment en famille, et de se retrouver autour de la table.

Si vous ne le faites pas pour vous, faites le au moins pour vos enfants qui sont dans l’urgence de retrouver le comportement nutritionnel inscrit dans nos gênes.

 

Commentaire (0)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

Laisser un commentaire