L’ail, précieux pour votre santé

Non classé RSS 2.0 Commentaire (1)

Au printemps, tout comme la Nature, notre organisme se réveille tout doucement. Après ce long hiver, il est intéressant de se pencher de plus près sur sa consommation. Notre sang, tout comme la sève des arbres demande à se régénérer…


Dans mes cours de cuisine, je vois de plus en plus de personnes qui me disent qu’elles ne consomment pas d’ail car elles ne le digèrent pas ou alors parce qu’il « donne mauvaise haleine ». Il est pourtant précieux pour notre santé, et il est dommage de se priver de ses nombreuses vertus.

L’ail est un antibiotique naturel très puissant. Autrefois, il faisait partie de la pharmacopée officielle.
Il renferme une quantité impressionnante de substances : vitamines, oligoéléments, minéraux et fibres. Mais l’essentiel de ses atouts réside dans ses substances soufrées, (il contient une huile essentielle dont le principe actif est l’allicine) et dans des biocatalyseurs enzymatiques et hormonaux.
C’est à l’allicine que l’ail doit son odeur, son goût, mais aussi ses propriétés… L’intensité de sa saveur dépend de la façon dont on le coupe. Plus vous le trancherez finement et plus sa saveur sera forte et piquante.

L’ail pour tout…

Selon des études récentes, l’ail renfermerait un agent capable de détruire les bactéries les plus résistantes.
Il est d’une aide appréciable dans les maladies des voies respiratoires.
Il permet la dilatation des vaisseaux sanguins,  et régule ainsi la tension artérielle, il fluidifie le sang et permet d’abaisser le taux de cholestérol.
Par sa richesse en antioxydants, les artères entourant le cœur s’en trouvent soulagées.
Ses propriétés laxatives permettent de soulager la constipation si on le consomme régulièrement.
Il a été mis en évidence que l’ail possède une action anti tumorale, il permettrait donc de prévenir l’apparition de certains cancers.
Des chercheurs ont mis en avant une substance contenue dans l’ail, « l’ajoène » dont les propriétés sont similaires à l’aspirine… Elle permet la fluidité du sang.
L’ail est un excellent vermifuge depuis la nuit des temps.
Il renforce le système immunitaire et favorise le sommeil.
Alors il serait vraiment dommage de se priver des nombreuses vertus que nous offre la Nature avec cet aliment tout simple qu’est l’ail.

Vous ne supportez pas l’ail frais et vous souhaitez bénéficier de ses propriétés, vous pouvez faire une petite cure de Chol’ail

Commentaire (1)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

  1. Commentaire par steve - 4 juillet 2013 à 11 h 44 min

    Sortant de l’hivers j’avais pris un coup de froids. Du coup j’ai attrapé un gros rhume. Pendant 2 heures j’ai vraiment subit celui-ci. A midi j’ai mis 3 gousses d’ails dans ma salade, et le soir 2. Du coup plus de rhume du tout.

    Un seul mot: ça marche !

Laisser un commentaire