Mon beau sapin, roi des forêts…

Non classé RSS 2.0 Commentaire (0)

Noël est bientôt là, et combien serons nous à acheter un sapin ?

Dans la plupart des cas, l’arbre de Noël est un sapin coupé qui sera jeté. Pour un Noël plus respectueux de la Planète, pourquoi ne pas rompre cette année, avec ces habitudes et adopter un sapin que vous cultiverez et verrez grandir en même temps que vos enfants en bas âge ?

Car, même si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez choisir une variété telle que l’épicéa nain du Colorado qui supporte bien la culture en pot, a une pousse lente (une dizaine de centimètres par an) et une belle forme compacte qui évolue en pyramide. L’épicéa Glauca Conica ne pousse que de 3 cm par an..Le sapin de montagne quant à lui, offre une belle couleur bleutée, sa ligne est régulière et son feuillage compact.

Comment cultiver un arbre en pot ?

Préférez un pot en terre. Sa profondeur va dépendre de la taille de l’arbre : pour un arbuste de 40 à 60 cm de haut, une profondeur de 25 cm suffit. Pour un arbre plus grand, il faut passer à 40 cm.
Faites un mélange homogène de terre avec une moitié de terre de jardin, 1/3 de sable fin additionné de 2 poignées de sable grossier et complétez par du terreau.

Comme votre sapin va rester dans une pièce chaude un certain temps, veillez à ce que la motte soit toujours humide afin que votre sapin ne souffre pas. Déposez le pot sur une grande soucoupe, mais surveillez que la soucoupe ne contienne pas un excès d’eau stagnante. Rappelez vous que la profondeur du pot est faible comparé au milieu naturel et la surface d’évaporation au niveau des aiguilles est plus importante.

N’abusez pas de la durée du séjour dans la maison et prévoyez un temps de transition dans une pièce froide avant son retour à l’extérieur.

N’oubliez pas de fertiliser votre sapin si vous souhaitez le conserver pour les années suivantes, et votre pépiniériste saura vous donner les bons conseils.

Vous limiterez les risques d’échec en vous assurant qu’il a été mis en pot depuis au moins un an.

Commentaire (0)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

Laisser un commentaire