Petits conseils avant le froid…

Santé RSS 2.0 Commentaires (2)

 

Même si nous bénéficions de très belles journées encore au mois de novembre, il va bien finir par faire froid, et peut être même très froid.
En prévision des petits maux de l’hiver, je vous propose quelques petits conseils qui me réussissent bien chaque année.

Dans un premier lieu, je souhaite vous rappeler qu’une alimentation équilibrée est la base d’une bonne  santé. Comme le disait Antoine Béchamp, docteur en sciences, en médecine et en chimie : « Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout ».
Donc, pour être au top de votre forme, une alimentation équilibrée et de qualité devrait vous aider à tenir le coup. Il est certain que le manque d’ensoleillement, l’humidité et le froid, ne sont pas favorables lorsque notre système immunitaire est défaillant.

Alors que faire pour aider notre corps à se défendre ?

Prendre soin de votre foie.

Pour cela, je vous conseille de diminuer les lipides d’origine animale qui peuvent provoquer des spasmes de la vésicule biliaire. L’hiver,l ‘on a plutôt tendance à se réconforter avec une alimentation plus riche en gras, ce qui tend à le fatiguer et l’engorger. Privilégiez donc les huiles d’origine végétale, bien plus assimilables.
Le foie métabolise l’ensemble des glucides, des lipides et des protéines que nous ingérons pour en tirer l’essentiel de ce qui nous nourrit. Il est notre meilleur outil en terme de construction, d’où l’importance de prendre soin de lui. Son bon fonctionnement nous est donc vital.


Je vous conseille également de ne pas abuser des produits laitiers et de les consommer plutôt comme une gourmandise ou un petit plaisir de temps à autres.
Préférez les viandes blanches aux viandes rouges si vous le pouvez.
L’hiver nous offre également de multiples fruits et légumes : panais, choux, betterrave, carottes, poireaux, navets, scorsonères, salsifis, une belle variété de salades, potimarron, chou rave, brocolis…oranges, kiwis, kakis, grenades, poires, pommes…vous avez le choix. Alors c’est l’occasion de mijoter de bons petits plats riches en nutriments.
Evitez de grignoter entre les repas, le foie ne trouvera pas de temps de repos si vous l’alimentez sans cesse, et même, s’il est un travailleur infatigable, il peut revendiquer son temps de repos.
Les produits raffinés tels que le sucre blanc, les farines ne sont pas des amies de notre foie non plus.
Je ne suis pas très originale en vous disant de ne pas abuser de l’alcool, mais je vous avoue que j’aime bien boire un petit verre de vin rouge au repas… Ca requinque et on dit que ses antioxydants sont excellents pour la santé !!!
Promenez vous dans les bois, si vous le pouvez, sinon, là où vous voulez, cela permettra une bonne oxygénation de vos cellules pour mieux éliminer les toxines.
Et puis, prenez la vie du bon côté, c’est important. Profitez du moindre rayon de soleil pour faire le plein de vitamine D et garder le moral. Ne laissez pas le mauvais stress vous envahir, il est votre pire ennemi. Mais profitez du bon stress, celui qui vous fait plaisir au moral, et qui fait monter votre taux de sérotonine.
Si toutefois votre foie vous fait ressentir qu’il est en berne, vous pouvez utiliser quelques huiles essentielles qui lui sont bénéfiques.

L’huile essentielle de romarin :  2 gouttes à jeûn le matin sur un comprimé neutre.
L’huile essentielle de citron : quelques gouttes en massage succint sur la région du foie 3 X par jour.
Une infusion de romarin pour attaquer la journée, une tisane de verveine pour digérer le midi et pour le soir, une petite infusion de camomille ou de mélisse pour un sommeil réparateur.

Vous trouverez d’autres informations dans cet article.
Stimuler votre système immunitaire

En faisant une cure de probiotiques votre flore intestinale retrouvera sa bonne santé et vous le fera savoir.
La vitamine C augmentera votre vitalité.
Quelques huiles essentielles vous seront de la plus grande utilité.

Et si votre nez commence à couler, ou que vous ressentez les symptômes d’un rhume…

Plusieurs possibilités sont à votre disposition quant aux huiles essentielles.

Absorption par voie interne : dans ce cas mieux vaut consulter un spécialiste.
Absorption par voie externe : en général on mélange quelques gouttes d’huiles essentielles à une huile végétale.
Par inhalation sèche : Les huiles essentielles sont appliquées sur un mouchoir que l’on respire plusieurs fois par jour en évitant le contact avec le nez ou les muqueuses.
Par inhalation liquide : L’on verse quelques gouttes d’huiles essentielles dans un grand récipient d’eau très chaude. L’utilisateur se munira d’une serviette dont il couvrira la totalité de la tête en englobant le récipient en inspirant ces vapeurs le plus longtemps possible. Il pourra ainsi bénéficier des principes volatils qui se dégageront . La chaleur provoque une dilatation des voies respiratoires et n’est pas compatible avec l’air froid. On pratiquera donc cette opération uniquement le soir et si l’on ne doit plus sortir.
Par diffusion : quelques heures par jour à l’aide d’un diffuseur
Bronches encombrées :
– HE de menthe poivrée + Eucalyptus globulus : 1 goutte de chaque huile dans 1 c à c d’huile végétale à appliquer sur la poitrine.

Bronchite :
– en interne, mieux vaut consulter un spécialiste
– en externe : 1 goutte des 4 huiles suivantes dans 1 c à c d’huile végétale : origan, thym, eucalyptus globulus, citron
– en inhalation sèche : Thym, lavande, Eucalyptus globulus, menthe poivrée. 1 goutte de chaque
– en inhalation humide : Thym, lavande, Euclalytus globulus, niaouli, pin. 1 goutte de chaque dans un grand récipient d’eau très chaude.
– en diffusion : pin, eucalyptus globulus, thym, niaouli

Nez bouché :
– inhalation sèche : eucalyptus globulus, eucalyptus radiata. 2 gouttes de chaque huile essentielle

Rhume :
– inhalation sèche : sarriette, eucalyptus globulus, Pin. 2 gouttes de chaque huile
– inhalation humide : pin, cannelle, niaouli, origan, menthe poivrée. 1 goutte de chaque huile dans un grand récipient d’eau très chaude

Commentaires (2)

Flux RSS des commentaires de cet article.

  1. Commentaire par Jaume pauline - 22 novembre 2011 à 8 h 25 min

    Merci de nous faire partager comme toujours les bonne astuces pour l hivers

  2. Commentaire par Pilar - 23 novembre 2011 à 12 h 49 min

    Bonjour Pauline, merci pour votre gentil mot. Et c’est moi qui vous remercie de prendre le temps de lire nos articles. J’espère qu’ils vous seront utiles, et si vous avez besoin d’infos, dans la mesure des mes moyens, je me ferai une joie d’y répondre. Très belle journée

Laisser un commentaire