Extrait de pépins de pamplemousse bio

CitroPlus 800, Victoire par K.O

Santé RSS 2.0 Commentaires (2)

extrait de péins de pamplemousse bioCitroPlus 800 est le produit phare de tous les extraits de pépins de pamplemousse bio sur le marché.
Pourquoi ? Comparons-le avec les autres produits.

Agriculture biologique :

CitroPlus 800 est issu de l’agriculture biologique, comme beaucoup d’autres produits sur le marché. Mais la plupart d’entre eux ne contiennent que 400 ou 700 mg de bioflavonoïdes de principe actif. CitroPlus 800 contient 800 mg/100 ml de bioflavonoïdes.

Méthode d’analyse HPLC-UV – 800 mg de bioflavonoïdes :

L’entreprise GSE a toujours utilisé jusqu’ici la méthode d’analyse HPLC-UV pour quantifier le taux de bioflavonoïdes de CitroPlus 800. Aujourd’hui un laboratoire d’analyse français propose aussi une méthode qu’on appelle spectrophotométrie. Les résultats obtenus avec le spectrophotométrie sont nettement supérieurs : L’extrait de pépins de pamplemousse bio testé à 800 mg par HPLC-UV a été analysé par spectrophotométrie à 2088 mg/100 ml. Si GSE adopte la spectrophotométrie comme méthode d’analyse on pourra annoncer un taux de bioflavonoïdes de 2000 mg pour le CtitroPlus 800. Beaucoup de produits sur le marché sont testés par spectrophotométrie et revendiquent 700, 800 ou même 1000 mg. Or un produit annonçant, par exemple un taux de bioflavonoïdes  de 1000 mg testé par spectrophotométrie ne compte réellement que 425 mg de bioflavonoïdes avec la méthode HPLC-UV. Malheureusement les producteurs ne sont pas obligés d’indiquer la méthode d’analyse sur les étiquettes. Le coût d’analyse de la production pour un produit testé par spectrophotométrie est naturellement très inférieur à celui avec la méthodes HPLC-UV car la mise en œuvre de l’analyse nécessite beaucoup moins de principe actif. GSE et CitroPlus 800 n’acceptent pas les compromis.

CitroPlus 800 utilise de la glycérine biologique :

Pourquoi est-ce important ?
La charte européenne pour la production des denrées biologiques permet d’utiliser de la glycérine non biologique. Même les produits  dénommés biologiques contiennent plus de 70% de glycérine non biologique ou encore de l’alcool. Lorsque vous achetez un produit biologique, vous voulez être sûre que le produit est biologique pour la majorité de ses ingrédients. Le mode de production des autres produits biologiques est néanmoins conforme à la charte européenne. L’entreprise GSE et son produit CitroPlus 800 est à notre connaissance la seule entreprise au monde qui utilise de la glycérine biologique pour la production de son extrait de pépins de pamplemousse. Par ailleurs, le coût de revient de la glycérine biologique est au moins 10 fois plus élevé que celui de la glycérine non biologique issue de l’huile de palme non bio.

CitroPlus 800 utilise de la glycérine biologique qui n’est pas issue de l’huile de palme :

Pratiquement tous les extraits de pépins de pamplemousse contiennent de la glycérine non biologique végétale à partir d’huile de palme non bio. Cela est néfaste en raison du mode de production de l’huile de palme non bio sur l’environnement. GSE utilise une glycérine végétale qui n’est pas basée sur l’huile de palme non bio et qui, en plus est issue de l’agriculture biologique. A vous de choisir !

Bouteille en verre :

Même si les bouteilles en verre brun sont plus lourdes et plus chères que les bouteilles en plastique GSE tient à continuer à les utiliser pour le CitroPlus 800. Le produit garde mieux sa fraîcheur, ne prend pas le goût du plastique et l’impact sur l’environnement est moindre.

Source : Biocontact

Tags: , , ,

L’EPP : Extrait de Pépin de Pamplemousse

Santé RSS 2.0 Commentaire (0)

Le Dr Jacob HARICH, jardinier à ses moments, découvrit en 1980 les vertus de l’extrait de pépin de pamplemousse. Lorsqu’il jetait ses  pépins de pamplemousse dans son compost, ces derniers ne pourrissaient pas.
Médecin physicien, lauréat du prix Einstein et immunobiologiste, il décida d’entreprendre des recherches pour comprendre ce phénomène. Il découvrit ainsi le large champ d’action que recélait le pépin de pamplemousse sur les bactéries, les virus, les champignons et divers parasites que les antibiotiques conventionnels ne permettaient pas d’éradiquer dans leur totalité.
Les graines de pamplemousse, produit naturel, contiennent une substance plus puissante et moins nocive que les antibiotiques. Des essais comparatifs en concurrence avec 30 antibiotiques puissants et 18 antimycosiques ont été établis par des équipes de recherches internationales.

Dans chaque essai, l’huile de pépin de pamplemousse était d’un effet équivalent ou supérieur sur les souches présentes.
L’extrait de pépin de pamplemousse aide les défenses immunitaires, alors que les antibiotiques classiques les inhibent.
Au niveau intestinal, alors que l’extrait de pépins de pamplemousse neutralise les bactéries nocives, il ne touche absolument pas aux indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries. De plus, l’ensemble de la flore se trouve améliorée.
Normalement, ce produit ne fait l’objet d’aucune réaction allergique. Néanmoins, selon les statistiques, il y a environ 4% des personnes qui présentent une allergie aux agrumes en général. Dans ce cas, ces personnes doivent commencer par des doses minimales.

Utilisation

– Refroidissements en tous genres, grippes,
– maladies gastro-intestinales,
– infestations par levures,
– infections ORL,
– mycoses de la peau et des ongles,
– infections urinaires,
– déficiences du système immunitaire,
– candidoses,
– désinfection de l’eau,
– verrues,
– intoxications alimentaires,
– gingivites, abcès dentaires…
– candida albicans (en adoptant un régime spécifique anti-candida)

Les troubles consécutifs au Candida Albicans sont très variés : ballonnements, diarrhées, colite, ulcère gastro intestinal, troubles menstruels, stérilité, fibroses, trouble de la prostate, allergies, troubles hormonaux, troubles cardiaques, douleurs articulaires, maux de tête, migraines, perte de mémoire, sautes d’humeur, asthme, sinusite, problèmes rénaux, fluctuation glycémique, gastrite (une fois encore ici, on revient à l’alimentation et il faut savoir que notre Candida aime bien se nourrir de l’alimentation industrielle : il adore le sucre notamment.)…

L’EPP est également utile pour nos animaux de compagnie. Les poux, les tiques, les mycoses et divers bobos sont traités avec succès.

Comment le prendre ?

Bien que la posologie soit à adapter à chaque cas en particulier, de 10 à 30 gouttes d’extrait 2 à 3 fois par jour, bien mélanger dans un verre d’eau. Son goût un peu amer peut déplaire, dans ces cas, ne pas hésiter à le mélanger à 1 jus de fruits.

Quelques exemples d’applications en usage externe.

Herpès des lèvres, ou lèvres gercées : 3 à 5 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile (germe de blé ou olive). Badigeonner
Gingivite : rincer la bouche et masser les gencives avec 20 gouttes du produit dans un verre d’eau. Tremper la brosse dans le mélange pour désinfection.
Toux, angine : gargarismes avec le même mélange que ci-dessus
Aphtes, mauvaise haleine, muguet (mycose buccale) : rinçage de la bouche avec 20 gouttes dans un verre d’eau
Mycoses auriculaires : appliquer le mélange de 3-5 gouttes pour une cuillerée à soupe d’huile avec un coton tige
Entretien du cuir chevelu (pellicules) : ajouter 10 à 20 gouttes de produit dans la main avec la portion de shampoing.
Verrues : appliquer une goutte pure sur les verrues 2 à 3 fois par jour
Mycose : application d’extrait pur dilué dans un peu de glycérine, 2 à 3 fois par jour jusqu’à guérison complète.
Infections vaginales, mycose vaginale : ne pas laver au savon : Pratiquer des injections avec 3 à 9 gouttes d’extrait dans ¼ de litre d’eau tiède. Y ajouter 5 à 10 gouttes de teinture mère d’écchinacéa.
Tiques : appliquer une goutte pure sur la tique…/…

Tags: , , ,

Comment renforcer son immunité ?

Santé RSS 2.0 Commentaire (1)

L’EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE (EPP) : Un antibiotique naturel

L’extrait de pépins de pamplemousse est issu de la transformation des pépins et de la pulpe de pamplemousse en un liquide très acide. Un procédé de transformation stabilise les substances chimiques contenues dans ce liquide ; celui-ci est épais, de couleur ambrée, très acide et amer. De ce fait, on ajoute de la glycérine végétale afin que le produit soit buvable et tolérable pour le corps.
Les vertus médicinales de l’extrait de pépins de pamplemousse résultent de la combinaison de la vitamine C avec les flavonoïdes. Leur union leur donne une puissance incomparable pour stimuler notre système immunitaire. L’immunité du corps est mise à mal par deux facteurs principaux : les bactéries et virus d’une part, les radicaux libres d’autre part. Les radicaux libres attaquent la mémoire de nos cellules. Les milliards de bactéries qu’abrite notre corps ne sont souvent que des parasites qui vivent à nos dépends. Tout cela ralentit notre système immunitaire.
L’EPP est un excellent moyen d’éviter la prolifération de microbes tout en protégeant son organisme des effets secondaires des antibiotiques, qui détruisent la flore intestinale, laissant derrière elles un intestin et donc une immunité affaiblie.
Attention : qu’est-ce que l’effet Herxheimer(du nom d’un médecin allemand), lorsque l’on prend un traitement antibiotique (naturel ou chimique), il arrive que le corps n’arrive pas à éliminer les bactéries mortes assez vite. On se sent alors moins bien : maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, ganglions gonflés, ballonnements, nez qui coule…Pensez donc à boire beaucoup lorsque vous faites un traitement d’EPP, surtout si vous faites un traitement de fond anti-candida.

Quelques indications quant à l’utilisation de l’EPP :

– immunité : une cure de pépin de pamplemousse à raison de 5 à 10 gouttes dans un verre d’eau deux fois par jour pendant l’hiver et ceci en prévention.
Dans le cas d’une infection déclarée (grippe, angine…) , prendre 15 gouttes 3 fois par jour.
Dans le cas d’une angine, d’aphte… diluer 5 gouttes d’extrait dans un verre d’eau et faire des gargarismes plusieurs fois par jour.

– poux : ajoutez 5 à 10 gouttes d’extrait dans une cuillère à soupe de shampoing biologique, appliquez sur les cheveux mouillés, répartissez-le bien et laissez reposer au moins 20 minutes. Si votre enfant se plaint de démangeaisons, rincez immédiatement abondamment. Renouvelez tous les 3 jours, pendant au moins 9 jours.

D’une manière générale, n’utilisez jamais d’EPP pur, et surtout, ne le mettez jamais en contact avec les muqueuses. En usage externe, l’extrait non dilué agit comme un acide et peut être très corrosif pour la peau. En usage interne, l’EPP contenant beaucoup d’acide de fruits et de vitamine C, il est indispensable de bien le diluer avant de l’absorber. Versez les gouttes dans l’eau ou dans un jus de fruits. La durée du traitement dépend de l’importance et de la durée de la maladie ainsi que de l’âge de la personne.

A la maison :

– brosse à dents : ajouter une goutte d’EPP sur votre dentifrice à chaque brossage.
– brosse à cheveux : remplir un récipient d’eau additionné de 10 gouttes d’EPP et faire tremper la brosse toute la nuit.
– éponge à vaisselle : verser de temps en temps quelques gouttes d’EPP sur l’éponge et laisser agir toute la nuit.
– fontaine d’intérieur : ajouter quelques gouttes dans la fontaine afin d’éviter le dépôt d’algues.
Vous pouvez également, rajouter dans vos produits ménagers bio quelques gouttes d’EPP pour la salle de bain, toilettes, sol… et même pour la litière du chat !

LE CHLORURE DE MAGNESIUM ou SEL DE NIGARI :

Le Nigari contenant 87% de chlorure de magnésium marin est très efficace, surtout dans le contexte d’une prise quotidienne à visée immunostimulante.

Il est une alternative efficace lorsque les antibiotiques n’agissent plus ou afin de les éviter et ne présente aucune nocivité.
On obtient des résultats rapides en début de grippe, dans le cas de grande fatigue et nombre de petits maux. On se doit simplement de l’utiliser à bon escient.
Les sels de magnésium sont des aliments nécessaires. On les retrouve à l’état naturel dans de nombreux végétaux (fruits, légumes, céréales…), mais la culture intensive ainsi que le raffinage excessif des aliments de base tels que le pain, la farine, les céréales…ont fini par en diminuer la teneur. Dans nos pays civilisés, la plupart des individus sont en carence de magnésium, élément indispensable à notre métabolisme.
Seul inconvénient, son goût désagréable ! Avalez d’un coup. Une cuillère de miel de suite après sa prise élimine immédiatement le goût.
Son effet légèrement laxatif est normal mais pas systématique. Surtout n’arrêtez pas le traitement, si cette réaction est trop importante, il suffit de diminuer légèrement la dose. Toutefois, ce n’est pas une colique incontrôlable , les selles deviennent simplement molles (ou liquides en cas de forte consommation) et vous pouvez vivre normalement. Cette forme de purification permet momentanément de nettoyer l’intestin et on constate même une régularisation globale du transit intestinal.

Mode de préparation : 3 cuillères à soupe par litre d’eau de source ou d’eau filtrée.

Posologie :

– adultes et enfants au dessus de 5 ans : 1 verre ordinaire (125cc) de la solution de 1 à 6 fois par jour, selon le cas
* en prévention (fatigue, épidémie de grippe ou autre), il suffit d’en prendre 1 verre matin et soir pendant quelques jours
* en cas de maladie aiguë (fièvre, mal de gorge, toute infection) : débuter par 2 ou 3 verres rapprochés à trois heures d’intervalle ; puis prendre 1 verre toutes les six heures pendant 48heures ; puis toutes les douze heures (selon l’état du malade). On termine par un verre au coucher pendant une semaine, pour restaurer le bon état immunitaire.
* en cas de troubles bénins sans fièvre : on peut se contenter d’un verre une ou deux fois par jour pendant quelques jours. Toujours poursuivre quelques jours après la disparition de tous les troubles.
– enfants au dessous de 5ans : les doses sont réduites en fonction de l’âge
* 100cc à 4 ans
* 80cc à 3 ans
* 60cc à 2 ans
La fréquence des prises est la même que précédemment, à adapter selon la situation. Chaque dose peut être légèrement additionnée d’eau, sucrée et aromatisée au jus de citron pour les enfants qui prendraient difficilement la boisson normale.
-pour les nourrissons : selon leur âge, on peut absorber la solution de sel de nigari au compte-gouttes par cuillère à café ou cuillère à soupe, en conservant le même espace de temps indiqué ci-dessus.
Attention : n’hésitez pas à diminuer les doses en cas de dérangement intestinal prolongé, car ce n’est pas le but du traitement. Il s’agit avant tout de nourrir les cellules afin d’augmenter leur résistance à l’infection.

Contre-indications, par mesure de précaution :

Il est préférable de s’abstenir de ce traitement en cas de néphrite sérieuse, d’insuffisance rénale grave ou d’hypertension artérielle, ainsi que dans tous les cas où le sel est déconseillé. Il en est de même en cas d’hémophilie, en raison de son action légèrement retardatrice sur la coagulation sanguine.

Quelques indications quant à l’utilisation du chlorure de magnésium :

– l’acné : après un nettoyage soigneux de la peau, appliquer une lotion de chlorure de magnésium et d’eau de source avec un coton. Ajouter un verre de sel de nigari 2 ou 3 fois par jour.

– l’angine (idem bronchite) : dès l’apparition du mal de gorge, prendre du sel de nigari 2 à 4 fois par jour, selon besoin. Si la fièvre est élevée, boire un verre toutes les 3 heures le premier jour, puis espacer les prises comme indiqué précédemment.

– blessures diverses : nettoyer dès que possible au chlorure de magnésium le genou écorché de votre enfant, çà ne fait pas mal et çà cicatrise plus vite !, puis laisser à l’air libre sans autre produit. Si la plaie est profonde, recouvrez d’une compresse imbibée de solution. Changer le pansement tous les jours. Si la blessure est souillée de débris que vous ne parvenez pas à nettoyer, laissez la compresse bien humide en place quelques heures et donnez à boire du chlorure de magnésium 2 ou 3 fois dans la journée.

– bouche (aphte, infections diverses) : bains de bouche 2 à 4 fois par jour, en gardant en bouche la solution au moins cinq minutes, puis la recracher. En boire dans le même temps un verre 1 ou 2 fois par jour.

– brûlures : imbiber dès que possible une compresse imbibée de solution. Boire aussi un verre de la solution 1 à 2 fois par jour.

– crampes, courbatures : la prise régulière de chlorure de magnésium se montre très efficace, prise à raison d’un demi-verre ou un verre matin et soir. De même pour les crampes nocturnes.

– eczéma : qu’il s’agisse d’un eczéma sec ou suintant, lotionnez-vous plusieurs fois par jour avec du chlorure de magnésium et laissez sécher naturellement. Par voie interne, ajoutez un verre de sel de nigari matin et soir jusqu’à guérison.

– fatigue : qu’elle soit d’origine consécutive à une maladie infectieuse, produite par le surmenage ou qu’elle survienne sans cause apparente, disparaît rapidement sous l’influence du sel de nigari. Ce sel procure calme et énergie, associés à une sensation d’euphorie et d’optimisme. Il permet un surcroît d’activité avec moins de fatigue. Prendre un verre deux fois par jour.

Et le jardin …Si vous possédez un jardin potager bio, arrosez de temps en temps, par exemple une fois par semaine, vos légumes, salades, plantes aromatiques, fruits… avec une solution diluée de chlorure de magnésium (20g pour un arrosoir de 20litres). Cela vous permettra d’enrichir leur teneur naturelle en sels de magnésium et d’en faire des produits remarquables pour votre santé !!!

Ne pas oublier afin de renforcer l’immunité dans sa globalité :

– l’équilibre psychologique, apprendre à gérer ses émotions et les situation stressantes. S’aider des fleurs de Bach (le sujet sera traité dans un prochain article)
– l’état de la flore intestinale avec la prise de pro et prébiotiques (revoir le précédent article)
– d’autres immunostimulants existent comme l’échinacée, le shiitaké, le maïtaké, la propolis, la gelée royale, le pollen, l’acérola (vitamine C naturelle), le cuivre-or-argent en oligo-éléments… (nous traiterons de différents compléments alimentaires ultérieurement ainsi que de l’oligothérapie)

Trouver les produits :

Cliquez sur le produits que vous désirez voir

A très bientôt pour un thème très féminin : LA MENOPAUSE
Sylvie

Tags: , , ,