Nature & Progrès

Cosmétique bio Nature & Progrès

Cosmétique Bio RSS 2.0 Commentaires (2)

Nature & Progrès Cosmétique bio

Nature & Progrès est une association à but non lucratif, de consommateurs et de professionnels (producteurs agricoles et transformateurs) engagés dans l’agriculture biologique depuis 1964. Les produits d’hygiène corporelle et de beauté faisant partie intégrante de la vie quotidienne de chacun, l’association se devait de se pencher sur la production et l’utilisation de ces produits en mettant en place un cahier des charges exigeant.  Apparu dés 1998, il est le premier à avoir fixé un référentiel biologique sur le marché français des produits cosmétiques bio.

La charte Nature & Progrès est sans doute la plus rigoureuse. Son cahier des charges applicable aux produits cosmétiques prévoit :
  • 100% des ingrédients végétaux sont certifiés AB, Demeter ou Nature&Progrès (donc bio).
  • Ingrédients interdits : produits d’origine animale (sauf miel, lait, oeufs…), produits de synthèse (additifs, dérivés du pétrole), OGM…

Ce label apparait comme le plus exigeant et le plus restrictif du marché des cosmétiques bio, tant sur l’origine des matières premières utilisées que sur leur mode de transformation. Dans son souci d’une agriculture cohérente, issue d’une vision globale, Nature & Progrès attribue sa mention à la fois à partir de ce cahier des charges technique, mais aussi à partir d’une charte prenant en compte les  aspects environnementaux, sociaux et économiques.

Principales garanties de la certification Nature & Progrès

  • Les ingrédients extrait végétaux doivent être biologiques
  • Les récoltes de plantes sauvages doivent être effectuées en dehors de toute pollution de voisinage
  • Les matières premières d’origine animale sont interdites (seules sont autorisées les matières produites par les animaux type : miel, lait, œuf…)
  • Les ingrédients d’origine pétrochimique sont interdits
  • Les OGM sont interdits
  • Les colorants, solvants, huiles et graisses, parfums de synthèse sont interdits
  • Sont privilégiés les conservateurs non toxiques d’origine naturelle
  • Les parabènes et autres conservateurs de synthèses sont interdits
  • Seuls sont tolérés, faute d’alternative naturelle pour le moment, trois conservateurs obtenus par réaction chimique
  • Seuls les procédés de transformation suivants sont autorisés
  • Procédés mécaniques tels que broyage, centrifugation, pression à froid…
  • Procédés chimiques et physiques simples tels que distillation à la vapeur d’eau, macération…
  • L’expérimentation sur les animaux est interdite (des matières premières jusqu’au produit fini)

Exemple de marque respectant le nouveau cahier des charges Nature & Progrès :

Tags: ,