tahin

Le tahin ou purée de sésame blanc

pilar Non classé RSS 2.0 Commentaires (5)

Tahin, tahini, purée de sésame, peu importe le nom qu’on lui donne pourvu que ce soit bon pour la santé. Le tahin est l’un des ingrédients qui ne manque jamais dans ma cuisine et je l’utilise pratiquement tous les jours.
Ce concentré de nutriments est indispensable dans la cuisine végétarienne. Il donne du caractère, du goût à tous les plats et il permet d’élaborer, par exemple, des sauces froides ou chaudes en un tour de main.

Lire la suite >>

Tags: ,

Farandole de courgettes aux protéines de soja

pilar Recette sans caséine et sans gluten RSS 2.0 Commentaire (0)

Les protéines de soja sont une bonne alternative à la viande et j’ai pu ainsi « bluffer » grand nombre de personnes en leur faisant croire qu’elles mangeaient du poulet. Vous avez peut être entendu parler de l’opération « 1 lundi sans viande » mouvement lancé par l’Association Végétarienne de France et l’association L214. Cette recette vous permettra de participer à ce mouvement écologique.

Temps de préparation : 20 mn

Ingrédients pour 4 personnes

– 3 belles courgettes
– 200 g de protéines de soja
– 3 gousses d’ail
– 1 oignon 
– 100 g de potimarron
– 400 g de haricots verts frais ou en boite
- 4 c à s d’ huile d’olive
- 4 c à s de tamari
– 1 morceau de gingembre de la taille d’un dé à coudre
– 1 c à s de concentré de tomates
– 1 c à s généreuse de tahin
– 2 c à s de yaourt de soja
– le jus d’un citron
– du gomasio
sel aux herbes et poivre

Verser les protéines de soja dans un saladier en les recouvrant d’eau pour les réhydrater pendant 30 minutes.
 
Laver les courgettes et à l’aide d’un économe, détailler une courgette en fines lanières dans le sens de la longueur, et découper les deux autres en 4 dans le sens de la longueur puis en en petits cubes.
 
Déposer les haricots verts lavés et équeutés dans le panier du cuit vapeur, les faire cuire pendant 15 mn. Rajouter les lanières de courgettes pour 5 minutes supplémentaires.
 
Emincer l’oignon, piler l’ail, découper le potimarron en petits cubes. Si le potimarron est bio il n’est pas utile de lui enlever la peau.
 
Dans une passoire, égoutter les protéines de soja. Faire chauffer l »huile dans un wok ou une grande poêle et verser les protéines égouttées.. Rajouter 2 c à s de tamari, l’ail pilé et remuer le tout sur feu doux pendant quelques minutes.
 
Incorporer l’oignon émincé, les dés de potimarron, saler, poivrer et laisser mijoter quelques minutes puis rajouter les cubes de courgettes. Laisser cuire sur feu doux en remuant de temps en temps pendant 7 à 8 mn.
 
Dans un bol, râper le gingembre et presser la pulpe pour en extraire tout le jus. Déposer le tahin et l’incorporer au gingembre, puis verser le yaourt, 2 c à s de tamari et mélanger énergiquement pour délayer la sauce. En rajoutant le jus de citron, vous obtiendrez la consistance souhaitée.

Saler et poivrer. Réserver.
 
Les légumes dans le wok sont presque cuits, dissoudre le concentré de tomates avec un tout petit peu d’eau, verser dans le wok et  remuer le tout en laissant cuire encore quelques instants. Veiller à garder le feu le plus doux possible.
 
Commencer à dresser les assiettes. Déposer les haricots verts, puis quelques cuillères à café de sauce au tahin, parsemer de gomasio fait maison. Poser quelques lanières de courgettes, du gomasio et servez-vous d’un cercle à pâtisserie pour finir par le mélange protéines de soja et légumes.

Tags: , , ,