Archive(s) de juin 2011

Comment mélanger les épinards et la poire ?

Recette de cuisine bio, Recette sans caséine et sans gluten RSS 2.0 Commentaire (0)

(Pour 4 personnes)

– 1 botte d’ épinards frais
– 1 petit chou chinois (ou à défaut 1 salade – batavia, romaine, scarole…)
– 2 poires
– 1 c à c bien pleine de vanille liquide
– le jus d’1 citron
– 1 c à s de tamari
– du vinaigre balsamique ou de cidre selon votre goût
– 4 c à s d’ huile de colza ou de cameline
– 1 c à c de paprika doux

Préparation :

Rincer les épinards, laver le chou ou la salade.
Emincer l’épinard et le chou en fines lanières.
Eplucher la poire. La couper en 4, puis détailler en lanières assez épaisses.
Déposer le tout dans un saladier en réservant quelques tranches de poire pour la présentation de l’assiette finale.
Presser le jus d’un citron au dessus du saladier.
Verser la vanille sur les poires, puis rajouter le tamari, l’huile et le vinaigre. Mélanger le tout délicatement.
Partager en 4 parts égales que vous déposerez dans une assiette creuse pour une assiette individuelle.
Disperser les tranches de poires restantes sur les salades, puis saupoudrer de paprika avec parcimonie.

Vinaigre de cidre

Astuce quotidienne RSS 2.0 Commentaires (14)

Vinaigre de cidreLe vinaigre de cidre : un « super copain » à la maison !!! Invitez le à rester dans vos placards…

Vous avez oublié d’acheter un désinfectant pour votre armoire à pharmacie ? A la prochaine coupure, ayez le réflexe « vinaigre de cidre », c’est un excellent désinfectant.

En compresses et en cure par voie interne, il fait disparaîre les verrues. Placez toutes les nuits, un coton imbibé de vinaigre de cidre sur la verrue, posez un sparadrap par dessus et laissez agir toute la nuit. Par voie interne :  Boire 1 cuillère à café dans 1 verre d’eau 3 X jour.

Pour les crampes nocturnes, pensez à prendre 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans 1 verre d’eau avant d’aller vous coucher.

En dernier rinçage après votre shampoing, il donne de l’éclat à votre chevelure.

Le vinaigre de cidre est un fabuleux allié, nous verrons à l’avenir d’autres vertus du vinaigre de cidre.

Où trouver le vinaigre de cidre ?

Tags:

Coenzyme Q10

Santé RSS 2.0 Commentaire (0)

Coenzyme q10Également connue sous le nom d’ubiquinone, la coenzyme Q10 est une substance qui se rapproche des vitamines, notamment les vitamines E et K.
Son rôle est vital dans la production d’énergie au niveau de nos cellules.
Actuellement, on la voit bien plus souvent en tant qu’adjuvant de produits cosmétiques « anti-âge ».
Elle est cependant, une aide précieuse dans bon nombre de pathologies.
Elle peut être utile aux personnes hypertendues, aux diabétiques, aux personnes en surpoids et même aux personnes dont les gencives saignent, souffrant de fatigue, douleurs musculaires, d’efforts physiques intenses…

95% des besoins corporels en énergie sont transformés à l’aide de la Coenzyme Q10.

Les organes les plus gourmands en coenzyme Q10 sont le coeur, les poumons et le foie. Il est donc très important d’en apporter une bonne dose à notre organisme et elle ne peut être remplacée par aucune autre substance.

On la trouve notamment dans les viandes, les poissons gras, les volailles et certaines huiles végétales (soja, colza, noix…), dans les fruits oléagineux, les céréales complètes, les légumineuses, les algues, et certains légumes.

Les réserves de l’organisme sont estimées à environ 2 g de coenzyme Q10. Notre alimentation actuelle nous en apporte entre 3 et 10 mg quotidiennement.
Si l’on tient compte de l’importance qu’elle tient dans notre vitalité, cela parait bien peu.
La coenzyme Q10 est mieux absorbée en présence de gras, c’est la raison pour laquelle elle est présentée sous forme huileuse.

Il est conseillé de la prendre au cours des repas.

En cas d’insuffisance hépatique ou d’obstruction des voies biliaires, demander l’avis de votre médecin.
La coenzyme Q10 ne peut être associée en cas de prise de médicaments hypoglycémiants ou de Warfarine (Coumaphène – Coumadine).

Où acheter la coenzyme Q10 ?
L’information mise à disposition sur ce site vise à soutenir et non à remplacer la relation entre un patient et son médecin traitant.

Tags:

La fève sous toutes ses formes

Recette de cuisine bio RSS 2.0 Commentaire (0)

La fève, légume d’un joli vert tendre fait son apparition sur les étals dès le mois de mars.
Elles sont à ce moment là, tendres et délicieuses. Crues, accompagnées d’un filet d’huile de colza ou d’olive et un peu de jus de citron parsemées de gomasio, un vrai régal.
Pour les consommer crues, il vous faut choisir des gousses qui ne sont pas encore arrivées à complète maturité, ainsi après les avoir écossées, vous pourrez les frotter légèrement afin de faire tomber la peau.
Plus grosses, les fèves arrivées à maturité auront une peau plus épaisse et Je vous conseille de leur ôter la peau en la soulevant légèrement avec vos ongles.
Agréables à cuisiner, les jeunes fèves peuvent se décliner de diverses manières : en salades, à la poêle, en jardinière…et ce, en quelques minutes.
Les fèves plus matures prendront, par contre, plus de temps pour la cuisson. Il vous faudra compter de 20 à 30 mn.
La cuisson à la vapeur ou dans de l’eau salée bouillante sont les plus courantes.
Surveiller toutefois la cuisson, afin qu’elles ne s’écrasent pas.
Comme les jeunes fèves, les présentations sont diverses, mais lors des jours encore froids du printemps, elles permettent de réaliser de délicieuses soupes. Il est même possible de les rajouter à quelques pommes de terre pour agrémenter vos purées.

La fève riche en fibres, est bien pourvue en fer, vitamine C, calcium et magnésium, c’est donc un légume vivement recommandé.

Sa richesse en soufre lui donne mauvaise presse à cause de la fermentation qu’elle peut provoquer aux intestins fragiles, pensez donc à l’accompagner d’aromates pour en favoriser la digestion : anis étoilé, cumin, thym, fenouil, sarriette.

Avec 1 kg 500 de cosses de fèves vous obtiendrez environ 700 g de fèves.

Vous la conserverez dans le bac du réfrigérateur car ses cosses se dessèchent assez vite. Penser à les blanchir avant de les congeler.

Tags:

Entonnoir fait maison

Astuce quotidienne RSS 2.0 Commentaires (2)

Vous avez besoin de transvaser un liquide d’une petite bouteille à une autre ? Pas facile de trouver un entonnoir qui puisse nous rendre ce service.
Il existe une solution toute simple et peu coûteuse.
Utilisez une demie coquille d’œuf percée à l’aide d’une grosse aiguille. Vous pourrez ainsi verser sans renverser la moindre goutte sur votre plan de travail.
Pour un goulot un peu plus gros, une tétine de biberon de bébé vous sera tout aussi utile.

Tarte aux fraises dernière minute

Recette de cuisine bio RSS 2.0 Commentaire (0)

Tarte aux fraises bio(Pour 6 tartelettes)

Ingrédients

Pour la pâte
– 75 g de pain des fleurs à la châtaigne
– 5 c à s de sirop d’agave
– 2 oeufs
– 125 g de poudre d’amandes

Pour la garniture
– 5 bonnes c à s de purée d’amandes complètes
– 3 c à s d’hydrolat de rose (ou lavande)
– 1 c à s de sirop d’agave (ou un peu plus si vous aimez très sucré)
– 1 brique de crème de soja
pralin pour donner du croquant (facultatif)
– 1 barquette de fraises

Préparation :

Dans un saladier, émietter le pain des fleurs finement. Rajouter la poudre d’amandes et mélanger à l’aide d’une cuillère à soupe ou une fourchette.
Casser les oeufs et mélanger, puis au fur et à mesure rajouter le sirop d’agave. Vous arrivez ainsi à former une boule.
Déposer un peu de pâte dans des moules à tarte individuels.
Tasser délicatement la pâte du bout des doigts.
Enfourner pour 12 mn (four chaleur tournante) à 215°.
Laisser refroidir.
Préparer la garniture.
Dans un bol, déposer la purée d’amandes et l’hydrolat de rose, mélanger.
Rajouter la crème de soja, mélanger de nouveau jusqu’à obtenir une consistance onctueuse.
Verser un peu de sirop d’agave, goûter afin d’ajuster à votre palais.
Démouler les tartelettes et déposer une bonne cuillère de ce mélange dessus. Etaler.
Laver et équeuter les fraises. Les couper en 2 dans le sens de la longueur. Les disposer selon votre inspiration.
Verser un filet de sirop d’agave par dessus pour les rendre brillantes.
Parsemer de pralin (facultatif)
Ces tartelettes peuvent être dégustées de suite, mais elles sont bien meilleures lorsqu’elles sont passées quelques heures au frigidaire.

Bon appétit…

Couscous quinoa et tofu

Recette de cuisine bio RSS 2.0 Commentaire (0)

Couscous quinoa et tofu

Couscous quinoa et tofu

(Pour 4 personnes)

Ingrédients :

– 1 gros oignon
– 2 courgettes moyennes
– 6 petites carottes
– 3 gousses d’ail
– 1 verre et ½ de quinoa et 3 verres d’eau
– du sel
– 1 c à c de cumin
– 1 verre de lait de riz
– 2 verres d’eau
– du tamari
– 3 c à s d’huile d’olive
– 2 c à s d’huile de sésame
– 1 c à c de paprika
– herbamare et poivre
– 250 g de tofu nature (on peut utiliser du tofu fumé pour un goût plus corsé)

Préparation :

Découper le tofu en cubes.
Dans une assiette creuse, verser le paprika, un peu d’herbamare, les gousses d’ail pilé et l’huile de sésame. Laisser macérer pendant que l’on prépare la suite.
Rincer le quinoa dans un chinois, et le faire cuire 15 mn à feu doux et à couvert dans 3 verres d’eau salée.
Brosser les carottes et les courgettes.
Couper les carottes en 2 dans le sens de la longueur et les détailler en tronçons. Toujours dans le sens de la longueur, couper les courgettes en 4 et les détailler également  en tronçons. Ciseler l’oignon.
Verser l’huile d’olive dans un wok, faire revenir le cumin, les oignons et les carottes pour leur faire prendre une jolie couleur dorée pendant 5 minutes tout en remuant de temps à autres.
Rajouter les courgettes et les faire dorer également sans cesser de remuer pendant encore 5 minutes, puis verser le verre de lait de riz et les deux verres d’eau. Saler, poivrer et laisser mijoter à couvert pendant 10 mn. En fin de cuisson, rajouter le tamari selon votre convenance  pour rajuster le goût.
Faire chauffer une poêle et déposer la préparation au tofu. Laisser rissoler 2 à 3 mn, puis verser le tout dans le wok avec les légumes.
Déposer le quinoa en couronne dans une assiette creuse et verser les légumes au tofu en son centre.
Parsemer de paprika avant de servir.

Tags:

Salade de printemps

Recette de cuisine bio RSS 2.0 Commentaire (1)

Salade de printemps

Salade de printemps

(Pour 4 personnes)

Ingrédients :

– 2 fenouils
– 2 oranges à jus
– 1 bol de fèves décortiquées
– 1 c à s de tamari
– 2 c à s d’huile de colza
– 1 c à s d’huile d’olive
– 1 c à s de vinaigre balsamique
– 1 peu de gomasio

Préparation :

Décortiquer les fèves et leur enlever la peau. Les faire cuire  à la vapeur pendant 10 minutes.
A l’aide d’un couteau bien aiguisé, peler l’orange comme expliqué dans ce lien.
Laver et émincer finement le fenouil  et répartir dans chaque petit bol à parts égales puis rajouter des suprêmes d’orange dans chaque bol. Répartir équitablement le jus d’orange pour chaque convive.
Rajouter  les fèves de la même façon.
Dans un petit bol, mélanger les huiles, le vinaigre balsamique, le tamari, saler légèrement et poivrer.
Verser un peu de ce mélange sur chaque salade et remuer délicatement.
Parsemer de gomasio et réserver au frais une heure avant de servir.

Bon appétit…

Tags: