La châtaigne annonce l’automne

Recette sans caséine et sans gluten RSS 2.0 Commentaires (4)

 

Un peu en avance cette année, les châtaignes jonchent déjà le sol dans les sous bois.
Superbe occasion d’aller faire une ballade et se ressourcer dans la Nature. Cette année, il me semble qu’il y en a plus que les années précédentes, je vais pouvoir faire un stock conséquent pour une bonne partie de l’année !

La châtaigne se consomme de plusieurs façons et est reconnue depuis fort longtemps pour ses nombreuses vertus.

Sa composition est proche de celle du blé, sans l’inconvénient du gluten, une bonne aubaine pour les personnes intolérantes. La Nature a tout prévu et nous offre les fruits dont nous avons besoin au moment opportun. Très nutritive, elle est énergétique, antianémique, reminéralisante. Riche en potassium, en fer, zinc, cuivre, manganèse, phosphore, magnésium, soufre, sodium, calcium et vitamines B et C,  c’est vraiment LE fruit de saison. Des nutriments dont nous avons besoin à l’entrée de l’hiver.  La châtaigne est énergétique et aide à lutter contre le froid, c’est aussi un aliment de choix pour les sportifs et les personnes ayant un travail physique important.

Il est possible de la conserver jusqu’à la période de Noël dans de bonnes conditions de conservation en essayant de les garder dans leurs bogues. 

La châtaigne cuite au feu de bois est un vrai délice ! Ne pas oublier de l’inciser, afin de ne pas risquer d’avoir des explosions intempestives dans la cheminée.  Cuite à la vapeur, elle se décline en purée, en accompagnement de céréales, écrasée et mélangée à du sirop d’agave elle plaira aux enfants pour leur goûter.  Réduite en farine, elle sert à préparer des pains (à condition de la mélanger à des farines panifiables), des biscuits, des galettes, des crêpes, des beignets…Elle a même pendant la guerre été un substitut du café élaboré à base de châtaignes torréfiées.

Recette de ma purée de châtaigne

– 2 kg de châtaignes
– 400 ml de sirop de riz
– du lait de riz
– 10 ml d’extrait de vanille

A l’aide d’un couteau, entaillez les châtaignes.
Plongez les dans une casserole d’eau bouillante pendant 15 mn.
Egouttez les et épluchez les sans vous embêter à ôter la petite peau qui couvre le fruit.
Reversez les châtaignes dans la casserole vide et rajoutez du lait de riz de façon à ce que les fruits soient recouverts. Faire cuire à feu doux pendant 40 mn. (jusqu’à ce que les châtaignes s’écrasent à la fourchette).
Egouttez-les en réservant le lait de cuisson (vous pourrez le boire en tant que boisson énergétique et vous aider de ce jus pour mixer les châtaignes), et ôtez les peaux qui maintenant doivent se détachar aisément. Pas la peine de vous embêter pour les peaux résistantes, lorsqu’elles seront mixées, elles n’y paraitront plus.
Réduisez les châtaignes en purée en vous aidant éventuellement d’un peu de lait de riz de cuisson et remettre la purée dans la casserole.
Coupez les gousses de vanille en 2 et grattez au dessus des châtaignes à l’aide de la pointe d’un couteau pour faire tomber les grains.
Rajoutez le sirop de riz, un peu de lait de riz et mélangez énergiquement pour obtenir un mélange fluide. Faire chauffer à feu plus fort pendant 10 mn tout  en remuant.
Versez la purée de châtaigne dans des pots de confiture recyclés jusqu’à ras bord. Fermez les pots, retournez-les et laissez-les refroidir complètement.

Une fois refroidis, je mets les pots au frais dans mon réfrigérateur. Ils se conservent au moins 15 jours, je n’ai jamais réussi à les conserver plus longtemps… gourmandise oblige !!!

Commentaires (4)

Flux RSS des commentaires de cet article.

  1. Commentaire par PINEAU chantal - 28 septembre 2011 à 21 h 54 min

    article très enrichissant et agréable à découvrir !

  2. Commentaire par Danièle - 29 septembre 2011 à 9 h 26 min

    Je vais essayé ta recette car j’adore la « crème de marron » mais je n’en fais jamais car il y a du sucre et que j’ai éliminé tout sucre ajouté de mon alimentation.
    comme j’ai la chance d’avoir des châtaignes à portée de mains je serais impardonnable de ne pas essayer.
    Merci pour cette recette.

  3. Commentaire par Pilar - 29 septembre 2011 à 15 h 23 min

    Eh bien j’espère avoir des nouvelles de votre « crème de marrons » très bientôt alors ! J’attends ça avec impatience !!! Merci Danièle et au plaisir !

  4. Commentaire par Pilar - 29 septembre 2011 à 15 h 25 min

    Merci pour votre gentil commentaire Chantal, je vous réserve d’autres ingrédients au fil du temps, en souhaitant que vous ayez toujours autant de plaisir à les lire. A bientôt

Laisser un commentaire