Légume de printemps… l’artichaut

Non classé RSS 2.0 Commentaire (1)

La saison pleine de l’artichaut se situe entre avril/mai et septembre.
Riche en vitamine C et en magnésium, l’artichaut est un légume utile dès le printemps par ses propriétés apéritives, diurétiques, stimulantes, cholagogues, il est un précieux allié du foie.

Il facilite la digestion et permet de réduire le sucre dans le sang. Il stimule la bile.
Sa pauvreté en sodium et sa forte concentration en potassium le font indiquer aux hypertendus. Le phosphore qu’il contient lui donne des propriétés drainantes et diurétiques. Il facilite la perte de poids. Il permet de bien éliminer sans grossir, ses fibres favorisent le transit intestinal. Qu’est ce qu’il est sympa pour notre corps…il serait dommage de s’en priver !
Peu calorique, l’artichaut est l’un des végétaux les plus riches en protéines avec un fort pouvoir rassasiant.
Sa teneur en soufre rend parfois l’artichaut indigeste ! Une consommation excessive d’artichaut peut entraîner ballonnements et flatulences.

Des études en Suisse et au Texas ont prouvé que consommer régulièrement des artichauts permettait de faire baisser significativement le taux de cholestérol. L’extrait de l’artichaut appelé cynarine permet de constituer le principe actif d’un médicament réducteur de la cholestérolomie. Toutefois, sa teneur en soufre rend parfois l’artichaut indigeste ! Une consommation excessive d’artichaut peut entraîner ballonnements et flatulences…

Quoi de plus ?

La feuille d’artichaut est conseillée en cas d’aigreur d’estomac, de constipation, de nausées…Parmi les troubles digestifs, le syndrôme du colon irritable régresse souvent avec l’extrait de feuilles d’artichaut.
Les jeunes artichauts crus sont réputés pour faire cesser la diarrhée.

Comment le choisir ?

Il doit être lourd et d’un beau vert. Les feuilles doivent être serrées sans dessèchement aux pointes car les artichauts sont cueillis un peu avant maturité et tout fletrissement serait la preuve qu’ils ont subi un coup de chaud lors du transport ou qu’ils sont restés stockés trop longtemps. Ils ne doivent pas non plus être noirs au départ de la tige…

Pour mieux conserver vos artichauts crus, mettez les dans un vase la tige trempant dans de l’eau sucrée. Vous aurez ainsi un beau bouquet avant des les consommer.

Par habitude nous consommons les « fleurs » de l’artichaut, mais ses tiges que l’on appelle « cardon » sont comestibles et délicieuses.

Attention, l’artichaut cuit ne se conserve pas plus que 24 heures. Il s’oxyde très rapidement et développe des substances toxiques.

 

 

 

 

Commentaire (1)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

  1. Commentaire par Danièle - 11 avril 2012 à 7 h 51 min

    Bonjour,
    Merci de nous faire penser aux légumes et fruits de saison. C’est tellement mieux pour le corps. En plus lorsque c’est la saison ils sont à un prix plus abordable. Il faut donc en profiter.

Laisser un commentaire