Modes de cuisson pour une meilleure santé

Astuce quotidienne RSS 2.0 Commentaire (1)

Les cuissons excessives génèrent des substances toxiques ou cancérigènes (réaction de Maillard…) et certains spécialistes de santé s’accordent à dire que la présence de ces mollécules transformées lors de la cuisson peuvent expliquer certains mécanisme pathologiques de nombreuses maladies. Il faudrait donc éviter, pour tous les aliments, les fours à trop haute température, la cuisson à la cocotte minute, les fritures, les grillades… car tous ces modes de cuisson dépassent une chaleur de 110° dénaturant ainsi les ingrédients en modifiant leur structure et leur faisant perdre tout nutriment intéressant pour notre organisme.

La cuisine à la vapeur

La vapeur cuit par contact avec l’aliment et reste inférieure à 100°. Rapide et légère, elle permet aux aliments de garder leur aspect intact tant en matière de couleur, de saveur et d’aspect. Vous retrouverez la vraie saveur de vos produits.
Avec la cuisine à la vapeur, pas de perte de temps, on prépare les ingrédients, on les place dans le cuit vapeur et il n’est pas nécessaire de rester près de la table de cuisson, on peut vaquer à d’autres occupations, le cuit vapeur, s’occupe de tout. Il ne vous restera plus qu’à agrémenter votre plat avec diverses sauces, épices et herbes aromatiques.

– Les légumes : Veillez à les couper en morceaux réguliers afin qu’ils puissent tous avoir le même degré de cuisson.
– Le poisson : Evitez de les détailler en petits morceaux, préférez des morceaux plus gros, votre plat sera plus savoureux.
– La viande : Tout comme le poisson, restera bien moelleuse si vous cuisez votre pièce de viande entière, et sera encore plus parfumée si vous l’avez laissée macérer dans des herbes aromatiques et un peu d’huile d’olive avant cuisson.

La cuisine à l’étouffée

Elle consiste à mettre un certain volume de liquide afin qu’il soit absorbé en fin de cuisson. Cette méthode permet aussi de développer la pleine saveur de l’aliment et de conserver au maximum les vitamines et minéraux qui disparaissent en général avec l’eau de cuisson.
Veillez à cuire à tout petit feu et à couvert. Vous pouvez également agrémenter d’herbes aromatiques ou d’épices.

Cuisson au four

Vous pouvez utiliser votre four pour le bain marie en déposant un contenant rempli d’eau dans lequel vous poserez votre plat qui cuira tout doucement n’élevant pas la température des aliments. Lorsque vous réchauffez un plat, ou que vous cuisez des flans, n’oubliez pas de couvrir les ramequins d’une feuille de papier sulfurisé pour éviter que l’eau de condensation ne retombe sur le plat.
Si vous choisissez de faire cuire vos aliments sans bain marie, le thermostat devrait être réglé à 2 pour ne pas dépasser les 100°. Mais notre mode de vie étant ce qu’il est, difficile de se plier à cette règle. La cuisson au four devrait donc rester exceptionnelle pour des pâtisseries occasionnelles.

 

Tags: , ,

Commentaire (1)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

  1. Commentaire par harrazi marwa - 24 février 2013 à 8 h 42 min

    la technique de cuisson a vapeur est beaucoup plus interessante c est pour cette raison qu il faut beaucoup travailler pour qu elle soit la methode adaptee par tout le monde surtout pour preparer les repas des enfants.

Laisser un commentaire