Régime minceur

Santé RSS 2.0 Commentaires (4)

Le journal de Sylvie

Pourquoi prenons-nous du poids ?

–  Si on mange plus que l’on ne dépense de calories, les triglycérides formés sont transportés vers les adipocytes (cellules du tissu graisseux) et y sont stockés (d’où l’intérêt d’une activité physique régulière)
–  Mauvaise association d’aliments : éviter protéines + glucides au même repas
Protéines : viande, poisson, œuf, crustacés
Glucides : riz, pâtes, pommes-de-terre, semoule…
Associer protéines + légumes crus et cuits et glucides + légumes crus ou cuits (exemple : viande + haricots verts avec une entrée de crudités de saison  non pas viande + pommes-de-terre)
– Mauvaise qualité des aliments avec des produits transformés, trop d’additifs, de conservateurs… et de produits chimiques
– Choc insulinique des « mauvais glucides ». Choisir des aliments qui provoquent une élévation du taux de glucose modérée (éviter les sucres purs et sucreries surtout le sucre blanc, les produits raffinés comme le pain blanc, pâtes ou riz blanc…). C’est cet excès d’insuline qui transforme les graisses du repas en graisses de réserve. Privilégier les produits semi-complets ou complets en fonction de votre tolérance digestive, les sucres complets ou sirop d’agave)
– Dysfonctionnements hormonaux
– Facteurs génétiques
– Causes psychologiques : un état de stress permanent entraîne un blocage des fonctions d’éliminations du corps (toxines) et pousse quelquefois à des pulsions alimentaires

Mincir sans frustration !

– Bon choix et association des aliments (privilégier les aliments provenant de l’agriculture biologique, de saison et au goût authentique : la notion de PLAISIR reste indispensable à la poursuite d’un amincissement)
– Bonne digestion des aliments avec un équilibre intestinal parfait (transit régulier)
– Bon index insulinique afin que le corps assimile, utilise ou stocke les aliments au mieux
– Tous les plats doivent être attractifs, agréables au goût et à la vue.

« Nous ne sommes pas uniquement ce que nous mangeons mais ce que nous assimilons »

Surveillance alimentaire, drainage organique (confère 1er article sur la détoxication), activation métabolique sont les clés du poids de forme !
Dans ces trois domaines, les plantes, sous leurs diverses formes, ont un rôle important à jouer.
La « plante amincissante » n’existe pas en tant que telle. Les plantes vous apporteront leur secours par leur action drainante et diurétique, cholagogue et cholérétique (agissant sur le foie et la vésicule biliaire), activateur du métabolisme ou modérateur d’appétit et enfin circulatoire. Ainsi, vous vous affinerez en douceur, sans fatigue ni fringale, tout en surveillant votre alimentation.

1er phase :

Le drainage (un préalable à l’amincissement, confère 1er article) avec une cure de 10 à 15 jours voire 1 mois suivant son mode de vie, son surpoids et sa période de vie (préménopause…)

2ème phase :

Mincir selon son tempérament :

Plantes diurétiques en cas de cellulite et rétention d’eau associées à des massages. Vous ne perdrez pas des kilos mais vous « dégonflerez » en vous affinant et perdrez une à deux tailles en habillement. :
Thé vert (feuilles), reine des prés (plantes et sommités fleuries), bouleau (feuilles), criste marine (plante), fenouil (racine)…
Toutes ces plantes peuvent être associées entre elles pour une action synergique plus efficace. Utilisez les de préférence en extraits liquides : 1 cuillère à café 3 fois/jour excepté le soir afin d’éviter de se lever toute la nuit pour uriner ! ou en dilution dans 1l d’eau de source à boire dans la journée en dehors des repas.
La persévérance est indispensable afin d’obtenir des bons résultats. Reprendre la cure épisodiquement si besoin.

Plantes cholagogues et cholérétiques, elles augmentent la production de bile et sa libération, permettent une bonne assimilation des aliments notamment des graisses grâce à l’action de la bile
– fumeterre, bardane, chicorée, pissenlit, radis noir…
– artichaut si le problème de poids se complique d’un excès de cholestérol
– boldo si constipation
– chardon marie si troubles digestifs accompagnés d’insuffisance hépatique
– romarin ou thym si fatigue générale, troubles digestifs hépatiques et intestinaux

Plantes activatrices du métabolisme : les algues (sauf dans le cas d’hyperthyroïdie à cause de leur apport en iode) agissent sur le métabolisme via le système endocrinien, elles activent la combustion des graisses et permettent leur élimination. Elles sont riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et mucilages ainsi elles assurent une élimination sans fatigue et fringale. Elles conviennent tout particulièrement aux femmes qui prennent du poids chaque mois au moment du cycle et qui ne le perdent pas entièrement à la fin des règles, s’engorgeant ainsi petit à petit sans pour autant faire des excès de nourriture.
– fucus vésiculeux et chondrus crispus (d’où provient l’agar-agar, gel mucilagineux épaississant que l’on trouve souvent dans les préparations minceur)
– laminaires, porphyra et ascophyllum

Plantes régulatrices de l’appétit + activatrices du métabolisme
Guarana, nopal, spiruline (algue d’eau douce sans iode !) ont une action apaisante sur la sensation de faim
Guarana et spiruline conviennent bien aussi aux hommes qui recherchent la minceur, elles soutiennent leur tonus, contrôlent leurs excès alimentaires et sont faciles à prendre en comprimés ou gélules.

Bourgeons de plantes (la gemmothérapie)
Frêne, châtaignier, noisetier

Huiles essentielles
Pamplemousse, citron

Plantes activatrices de la circulation
Elles feront l’objet de notre prochain article afin de pallier aux problèmes de jambes lourdes…lors des chaleurs.

Une alimentation saine est un facteur de minceur puisque l’organisme est ainsi capable d’éliminer les surcharges toxiques.
A vous de choisir ce qui convient le mieux à votre corps, votre esprit et votre mode de vie.

Idées :

Protocole de massage minceur aux huiles essentielles
Dans un flacon doseur, mélanger 20ml d’huile végétale de noisettes + 10 gouttes d’huile essentielles bio de pamplemousse + 10 gouttes d’huile essentielle bio de citron. Bien mélanger et appliquer en massage 2 fois par jour sur les zones concernées.

Attention !
Toute personne possédant un terrain allergique testera l’huile essentielle avant massage. Placer dans le pli du coude 2 ou 3 gouttes du mélange puis patienter 10 minutes pour constater une éventuelle réaction cutanée.

Je vous propose les produits ci-dessous :

Gamme santé :

Flow Svelt (Minceur
Maxi Svelt (Brûle graisse)
Gamme minceur (Biotechnie)
Huile essentielle bio de citron et de pamplemousse
Mincidrome naturel
Celluligem

Gamme cosmétique :

Duo huile de massage minceur
Crème amincissante drainage actif

Tags:

Commentaires (4)

Flux RSS des commentaires de cet article.

  1. Commentaire par moine - 8 juin 2010 à 12 h 34 min

    bonjour ou puis je trouver ces produits minceur merci bonne journée

  2. Commentaire par Fabrice - 8 juin 2010 à 14 h 36 min

    Bonjour,
    Vous pouvez cliquer sur le produit afin d’accéder à la fiche produit, et avoir la possibilité de les commander, ou en vous rendant directement sur le lien ci-dessous.
    http://www.webecologie.com/Gelules_Pilules-c-172_437_438.html
    Cordialement
    Fabrice

  3. Commentaire par guillaume - 13 juin 2010 à 15 h 46 min

    vu tous les produits lequel choisir pour perdre 3 KG?

    merci de votre réponse

  4. Commentaire par PARDON - 6 juillet 2010 à 15 h 08 min

    j’apprécie votre façon simple de renseigner sur les plantes qui aident l’amincissement.Je pense aussi qu’il est important d’être motivé et ceci sur un long terme .Seules les plantes ne peuvent agir efficacement si » le moteur » n’est pas là ,elles ne sont pas ,à mon avis, à utiliser ,comme seuls facteurs il y a également la motivation de la personne , la persévérance et la volonté.

    réponse à Guillaume :les kgs :ne fait pas une fixation ce qui est important c’est de « dégonfler »alors draine .

Laisser un commentaire