Vous avez dit émonctoires ?

Santé RSS 2.0 Commentaire (0)

Le Printemps est là !!! Vous préparez votre nettoyage de printemps à la maison, mais avez vous pensé à votre propre nettoyage interne ?

Il est grand temps de penser à éliminer toutes les toxines accumulées cet hiver par les voies principales dont dispose notre organisme. L’élimination des déchets (qu’ils soient d’origine interne en fonction de notre chimie corporelle ou externe due à la pollution et une mauvaise alimentation) devient une priorité.

Nous disposons pour cela, de « sorties de secours » que l’on nomme les émonctoires.

Le foie dont le rôle consiste à filtrer le sang. Il synthétise les vitamines, les hormones, les protéines, c’est un grand maître d’œuvre, et sans lui nous nous empoisonnerions. Il est donc important de le ménager mais aussi de l’aider à éliminer.
La vésicule biliaire, qui elle, collecte les déchets du foie que l’on nomme la bile et les déverse dans le duodénum au passage des aliments.
Les reins, qui eux aussi, filtrent le sang dans 20 kilomètres de « canalisations ». Ce filtrage élimine les déchets toxiques et récupère les éléments utiles à notre bon fonctionnement.
La peau dont les 2 millions de glandes sudoripares éliminent la sueur. Elle rejette les déchets cristaloïdaux dissous dans la sueur par les glandes sudoripares et les déchets colloïdaux, dissous dans le sébum par les glandes sébacées. De par notre mode de vie actuel, elle souffre de carences en lumière et en massages…
Les poumons qui expectorent les glaires et oxydent les lipides, ces graisses qui nous encombrent.
L’utérus est un émonctoire propre à la femme.
Les articulations peuvent également faire office d’émonctoires, c’est la raison pour laquelle les problèmes d’arthrite s’y accumulent.

Comment aider nos émonctoires ?

Une alimentation équilibrée et saine, composée d’acides gras essentiels et de légumes crus vous sera bénéfique. Les asperges, les artichauts, les pissenlits… ne vont pas tarder à arriver sur les étals. C’est le moment d’en profiter.

Votre foie a peut être besoin d’aide pour relancer la machine : une préparation à base de desmodium peut être une bonne façon de l’aider.
La vésicule biliaire peut être engorgée, evitez alors les sucres, les mauvais gras, et adonnez vous à un peu d’exercice physique. Le jus de pamplemousse rose peut vous être utile. Une petite cure de chardon Marie dans votre tisane du soir vous fera le plus grand bien.

Votre peau a besoin de confort et de vitamines, profitez du soleil lors de vos ballades et offrez vous des massages.

Commentaire (0)

Flux RSS des commentaires de cet article. URL pour les TrackBacks

Laisser un commentaire